Mercredi 25 novembre 2009 3 25 /11 /Nov /2009 09:38
Catherine Plassart




APT Collection.

Le troc est pratiqué depuis toujours par les artistes. L'idée originale d'APT (Artist Pension Trust) est de leur proposer d'échanger des oeuvres contre une pension pour leurs vieux jours. En effet la majorité des artistes misent sur l'avenir, espérant que leur cote émerge, il leur est difficile de prévoir et de cotiser pour une retraite.

Le principe ici est simple. Sur une période de vingt ans, chaque artiste sélectionné échange vingt de ses oeuvres contre sa retraite. L'âge de sa retraite atteint, l'artiste sera payé pour moitié sur le fruit de ses ventes et pour moitié sur le fruit de la vente des oeuvres de tous les autres artistes. Le risque est ainsi mutualisé entre les 250 artistes regroupés dans chaque fonds.

Il s'agit d'abord d'une opération financière pour l'entrepreneur Moti Shniberg et les autres investisseurs d'APT mais de fait ils introduisent un facteur innovant dans le marché de l'art.. Car APT qui a ouvert des fonds locaux à New-York, Los Angeles, Londres et bientôt Berlin organisent des expositions et assurent la promotion des artistes choisis. Le modèle inspirera-t-il des entrepreneurs français ?

Catherine Plassart


photos : (1) Xaviera Simmons African Grape 2005, (2) Carrie Moyer Affiche 6 (Avenger) 2002, (3) Matt Connors Horizon 2004

voir aussi : La Feuillée du 25 novembre 2009




Catherine Plassart 

Catherine Plassart - contact@artpointfrance.org

Les éditos de La Feuillée

 

Par Art Point France - Publié dans : Les édito de la Feuillée : C. Plassart - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés