Lundi 19 octobre 2009 1 19 /10 /Oct /2009 19:46

"Paradis végétal"

 du 23 octobre au 21 novembre 2009


Galerie Elsa Lorente - Vienne (38)

Barbara Schroeder



Dans cette thématique végétale, ce qui m'importe, c'est ce qui tombe, en quelque sorte, sous ma main: choux, châtaignes, artichauts, pommes de terre. Le motif du légume rustique et mineur se transforme en un monde palpitant, une forme picturale qui occupe tout l'espace de ma toile.
La matérialité végétale est sublimée, son goût s'exprime, sa sensualité se déploie. Ici, s'offrent alors des possibilités qui n'ont aucune limite. B. Schroeder


Barbara Schroeder nous promène sur le bon versant du "Mont Nostalgie. Exposés à l'eau et à la lumière, y poussent les bons gros légumes rustiques dont tant de nos contemporains ignorent le goût et ont oublié la forme. La peinture de l'artiste réalise une révolution verte en faveur des anciennes variétés potagères. Alors que la faim grandit dans le monde, que la misère déploie ses ailes sombres sur les corps mal nourris, l'artiste est là pour nous rappeler que le choux, la pomme de terre ou la chataigne dans leur grande simplicité font aussi partie de notre héritage.  

C.P.

Barbara Schroeder



Barbara Schroeder




Livre :


Livre Barbara Schroeder La Valse des Choux
Barbara Schroeder, peintures
et
Michel Butor, poèmes

Tiré à 120 exemplaires dont seulement 40 mis en ventes. Les numéros 1 à 10 sont accompagnés d'une oeuvre originale. Voir l'ouvrage ICI




Informations pratiques :

Evénement "Décrochage" en présence de l'artiste
le 21 novembre.

Galerie Elsa Lorante
13, rue Joseph Brenier 38200 Vienne
Tél/fax 04 74 87 02 34 - 06 20 74 21 52
galerie.lorente@wanadoo.fr

du jeudi au samedi de 14h30 à 18h00 ou sur rendez-vous

voir aussi : www.galerie-lorente.com, la vitrine de B. Schroeder sur Art Point France

Par Art Point France - Publié dans : Sud Est : expositions - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés