Jeudi 2 avril 2009 4 02 /04 /Avr /2009 11:12

du 3 au 5 avril 2009


galerie "Ames d'Afrique"


Joburg  - Foire d'art contemporain - Johanesbourg (Afrique du Sud)



Etiye Dimma Poulsen



Une galerie : galerie "Ames d'Afrique"
 
Trois artistes (Salifou Lindou, Etiye Dimma Poulsen, Donatien Alihonou).
 
Salifou Lindou  1) Salifou Lindou : géométrie des qualités sensibles.
 
Il est bon que l'on sache ce que l'on doit à l'Afrique. La première justice visible est de reconnaître l'influence commune de sa poésie de l'espace, du rêve, de la couleur. Ainsi chez Salifou Lindou la grandeur qui consiste à honorer un attachement à la terre, la noblesse de la simplicité sans trouble dans l'usage des matériaux, des symboles, la qualité de refuser la bassesse d'esprit, le respect naturel dû au temps vécu nuit et jour dans l'attachement à une géométrie des qualités sensibles et au destin des princes des choses indifférentes.
 
2) Etiye Dimma Poulsen : loin de l'histoire universelle.
 
Son éthique a une valeur infinie en soi. Très peu de mise en scène pour ses sculptures , mais un oeil qui sait scruter la terre en deçà de l'histoire mondiale. Sa nature d'artiste est celle d'une poétesse, à l'opposé des lois de la pesanteur. Elle a simplifié la sculpture et on la voit mieux. Aucune fausseté dans les formes fines et élancées de ses "femmes" en céramique, chaque pièce a sa vie propre, une intériorité. Ce travail enraciné dans la vie Donatien Alihonou sans ombre ne produit aucune confusion. L'Afrique originelle sans abstraction s'y révèle digne, loin de l'esprit de boutique, "prophétique" sans faire rire.
 
3) Donatien Alihonou : au noeud de la Vie.
 
 Il est dans le discontinu, il se présente à nous sans théorie, sans mécanique. Les "apparitions" de ses tableaux sont toujours premières. Elles disent la Vie, la Naissance et l'étonnement d'en faire partie. Non pas qu'il ne soit un observateur du présent et de ses crises, mais il en métamorphose la réalité concrète. Il traite les apparences à partir de la "non avidité". Des formes enfantines, des couleurs pures, des compositions dans lesquelles l'intelligence s'accorde au songe, où le mystère du voyage, de la rencontre aussi, réveille l'imagination et prépare la reconnaissance de l'Homme.
 
PG





photos : (1) Etiye Dimma Poulsen, (2) Salifou Lindou, (3) Donatien Alihonou


informations pratiques :


Du 30 mars au 5 avril 2009
la galerie se déplace à la
deuxième foire d'art contemporain de Johannesburg.

Galerie Ames d'Afrique
1 rue des Lys,
Strasbourg-Neudorf
Afrique du Sud
sur rendez-vous uniquement.
00 33 (0)6 10 80 70 13
galerie@amesdafrique.com


voir aussi : http://www.amesdafrique.com/

Par Art Point France - Publié dans : Monde : expositions - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés