Samedi 31 janvier 2009 6 31 /01 /Jan /2009 05:58

du 13 février au 24 mai 2009.


Musée d'Art moderne  - Paris (16)



De Chirico

La place assignée à Giorgio De Chirico est significative : celle du  fondateur de la peinture métaphysique. La logique de l'artiste  consiste à inventer un univers imaginaire constitué de statues,   places désertes,  temps arrêté, d'une géométrie secrète, de  reminiscence de la sculpture classique, d'instruments mathématiques et  de tout un arsenal symbolique autour de l'absence.


Il n'y a rien de contingent dans cette oeuvre mais sans doute une  seule question : Qu'aurait-il pu arriver si nous n'avions pas pris  cette direction ? Comprendre : Quelle signification faut-il donner à  cela, à cette histoire, la nôtre ? L'oeuvre se déploie dès les années 1911-1913, date à laquelle  De  Chirico s'installe à Paris. Sa mythologie quelque peu aboutie alors  est contemporaine de la première guerre mondiale, à l'aube du XXème  siècle. C'est de cette manière là que l'homme marque les esprits par  l'entrée en scène de son oeuvre. Son raisonnement artistique se meut certainement parmi les passés  irréels mais aussi les univers soumis à condition. Ceci pour discerner  le Nécessaire.


Ainsi le questionnement de De Chirico devient : Quelle évènement  singulier  aurait pu modifier les relations temporelles ? C'est cette piste là, la recherche d'une autre voie par exemple dans  l'histoire qui nous regarde encore en tant qu'Européens. Le chemin  esthétique de la mise en intrigue d'une part non négligeable  de notre  dérive scientiste et positiviste.

Et rien dans le parcours de De Chirico n'indique que l'auteur de  l'oeuvre  plastique ait mis un terme à la recherche critique. A nous de peser sur l'agent lui-même avec nos moyens divers qui vont  de la lecture des gnoses aux possibilités d'action du MAM de Paris,  lequel s'est donné les moyens, à sa disposition pour réaliser le but  supposé.

PG

 
Exposition rétrospective Giorgio De Chirico (1888-1978) "La Fabrique  des rêves". Cent soixante-dix peintures, sculptures, oeuvres  graphiques, et une sélection d'archives retraçant le parcours de  l'artiste de 1909 à 1975. Du 13 février au 24 mai 2009. Musée d'Art moderne de Paris (16e), 11  Avenue du Président Wilson.

Crédits photo : Giorgio de Chirico. L'énigme du jour (II) Collection Museu de Arte Contemporanea da Universidade de Sao Paulo, Brésil - Adgp

informations pratiques :

Musée d'Art moderne de Paris
11  Avenue du Président Wilson
75016 Paris.
Tél : 01 53 67 40 00

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

Accès
Métro Alma-Marceau ou Iéna
RER C Pont de l?Alma
Bus 32, 42, 63, 72, 80, 92

voir aussi : www.mam.paris.fr

Par Art Point France - Publié dans : Paris : expositions - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés